Démission de PKP: ma réaction

À 14:00 aujourd’hui, Pierre Karl Péladeau a annoncé son retrait immédiat de la vie politique pour des raisons familiales.

Personnellement, j’ai eu un doute dès ce fameux après-midi du 9 mars 2014 à Saint-Jérôme, lorsqu’il a levé le poing bien haut en annonçant sa candidature… et fait dérailler la campagne électorale.

Pierre Karl Peladeau gestures during a press in Saint Jerome, Que., Sunday, March 9, 2014, announcing him as a candidate for that riding on day five of the Quebec provincial election campaign. THE CANADIAN PRESS IMAGES/Graham Hughes
9 mars 2014, lors de l’annonce de sa candidature dans Saint-Jérôme

M. Péladeau est un homme d’affaires, le seul reproche que je lui fasse est d’avoir été incapable de présenter un plan d’affaires pouvant justifier, par des chiffres, en quoi l’indépendance du Québec pourrait être une bonne chose.

Pour le reste, sur le plan humain, et à en juger par l’entrevue de Julie Snyder hier soir à Tout le monde en parle, je ne peux que ressentir une tristesse immense et beaucoup de compassion, car et lui, et son ex-femme et ses enfants auront besoin de temps et de courage pour se remettre de cette expérience politique douloureuse.

Courage, M. Péladeau. Et bonne chance dans vos projets futurs.

Laisser un commentaire