Informatique: je réclame une commission d’enquête

En écoutant ce matin la chronique de Sylvain Lévesque à l’émission Bouchard en parle, j’ai failli faire un accident tellement j’étais très en colère contre M. Bouchard parce qu’il ne veut pas d’une commission d’enquête sur l’octroi des contrats en informatique au gouvernement du Québec.

De quoi a-t-il peur? Craint-il que le Parti libéral se fasse salir plus que le Parti québécois? Que le PQ reprenne le pouvoir? De toute manière, ça changerait quoi puisque les deux partis ont leurs squelettes dans le placard informatique?

Et si le PLQ devait perdre aux prochaines élections, ou devoir former un gouvernement minoritaire, à cause des informations obtenues à une telle commission? N’est-ce pas le moment ou jamais de mettre à la porte les partis qui nous ont gouvernés durant les 40 dernières années? Ce serait l’argument numéro un pour envoyer des forces fraîches à l’Assemblée nationale, par exemple des députés conservateurs qui ont la balance du pouvoir?

Je vous le dis, il nous faut plus que jamais faire la lumière sur le bordel informatique gouvernemental en raison des coûts exorbitants engagés à même nos taxes et impôts.

Oui, notre réputation est en jeu. Oui, le Québec va encore avoir l’air fou sur la une du Maclean’s, mais je suis profondément gênée et attristée de savoir que le Québec continue de recevoir plus de la moitié de la péréquation depuis longtemps.

Ce n’est pas parce que nous vivons dans une province pauvre qui fait son possible, au contraire, le Québec est une province CASSÉE qui vit au-dessus de ses moyens, et juste pour cela il n’y a vraiment pas de quoi être fiers, collectivement, du chèque annuel qu’on reçoit de nos concitoyens qui travaillent fort et ne peuvent même pas se payer certains de nos programmes sociaux.

Alors, aujourd’hui, et jusqu’à ce que ça arrive, je réclame une commission d’enquête sur l’octroi de contrats en informatique au gouvernement du Québec.

bordel-informatique

Laisser un commentaire