La Maison Simons restera sur ma Black List!

Tout à l’heure, Éric Duhaime a reçu un représentant de la Maison Simons tout fier d’annoncer que la marchandise vendue par ce fleuron du Vieux-Québec (oui, disons-le) nous arrive désormais de Chine en… bateau à voile. La raison est que c’est pour être carboneutre. Et au fur et à mesure que l’entrevue avançait, il était question d’assurer la livraison terrestre par Téo Taxi et ses voitures électriques…

[Écouter l’entrevue]

Très déçue de voir cette entreprise boire le Kool-Aid vert et manquer de jugement avec son histoire de voiliers! D’abord, qui vous prouve que les normes environnementales et d’âge des employés sont respectées dans les usines qui produisent vos vêtements en Chine? Ensuite, je suis désolée, mais si un véhicule électrique n’émet pas de MONOXYDE de carbone (cela est polluant, pas le dioxyde), en revanche sa batterie est bourrée de produits chimiques très polluants et surtout très dangereux en cas d’incendie (souvenez-vous des Écolobus).

Ce serait mille fois plus écologique de rapatrier votre production au Canada, là où les normes environnementales sont sévères contrairement à la Chine.

Si vous pensez me convaincre que vous êtes une entreprise vertueuse en matière environnementale, eh ben c’est raté avec un R majuscule!

Je ne vous croirai et vous encouragerai que lorsque vous cesserez votre show de boucane voilier-Téo Taxi et que vous créerez des emplois au Québec dans le textile.

Pour le moment, vous ne me reverrez pas dans vos magasins de sitôt! Désolée, les amis, mais là je débarque…

Laisser un commentaire