Alors comme ça, la Ville de Québec accepte de gaspiller 2,5 millions $ d’argent public pour «faire rêver et briser les mythes» du projet de tramway? Et selon Karine Gagnon, mettre fin à la désinformation?

À mon avis, la véritable désinformation est celle qui perdure depuis un an et demi, et qui consiste à prétendre qu’un tramway moderne qui va boucher 148 intersections, enlever plus de 1000 espaces de stationnement et des kilomètres de voies de circulation est un bon projet…

Les mythes du tramway — compilation de l’émission Gravel le retour à Radio X du 18 fév. 2020, de Guy Rouillard, ami Facebook, et ajouts de mon crû — à déboulonner :

  • Le projet de tramway est développé par la ville de Québec depuis plus de dix ans;
  • Le projet de tramway a été choisi démocratiquement par les électeurs de Québec;
  • Toutes les improvisations et les changements de dernière minute concernant le tramway et son développement étaient prévus pile poil – par exemple: avoir renoncé au Phare comme pôle d’échange;
  • Les maisons et les commerces situés sur le chemin du tramway vont prendre beaucoup de valeur;
  • Les jeunes familles quitteront la banlieue pour s’installer le long du tramway, dans un condo de 300 000$, et abandonner leur 2e voiture;
  • Le projet de tramway va entraîner une hausse de 33% de la fréquentation du transport en commun;
  • Le projet de tramway va entraîner une baisse du parc automobile de la région de Québec et une baisse du nombre de voitures circulant aux heures de pointe;
  • Le projet de tramway va desservir l’aéroport, la gare de trains, le Centre Vidéotron, les Galeries de la Capitale et Revenu Québec;
  • Le contrat avec Bombardier… pardon, Alstom!… n’est pas déjà réglé et le processus d’appel d’offres se fera dans les règles, et dans l’intérêt des contribuables de tout le pays;
  • Le tramway sera fonctionnel en hiver et sera la meilleure alternative en cas de tempête et de conditions difficiles;
  • Le tramway sera plus rapide que la circulation automobile durant les heures de pointe;
  • Le projet de tramway va rentrer dans son budget de 3,3 milliards de dollars et se terminera selon l’échéancier prévu;
  • La CAQ a promis d’avaliser le tramway lors des élections de 2018 au Québec;
  • Éric Caire, député de La Peltrie, a toujours été en faveur du tramway à Québec;
  • Le faible nombre d’immigrants qui s’installent à Québec est dû à l’absence d’un tramway en ville;
  • Le tramway de Québec n’est pas un projet de reconfiguration urbaine;
  • Les gens de Charlesbourg, de Beauport et de la Haute-Saint-Charles seront bien desservis par le projet de l’administration Labeaume;
  • Le système de paiement sur l’honneur est fiable;
  • Les comités de bon voisinage permettront aux citoyens d’avoir les réponses à toutes leurs questions;
  • Il sera plus rapide de se rendre en ville en tramway qu’en voiture;
  • Les commerces des quartiers centraux connaîtront une hausse importante de leur chiffre d’affaires grâce au tramway;
  • Les véhicules d’urgence – ambulances, police, pompiers – seront capables de grimper et circuler sur la dalle de béton sur laquelle le tramway circulera en site propre, et cela sans impact sur le schéma de couverture d’incendie ni sur le coût des polices d’assurance de biens personnels;
  • Les 20 000 membres de J’ai ma passe appuient tous le tramway sans réserve, et leur adhésion n’a rien à voir avec les rabais ni le tirage pour un spectacle de Céline Dion;
  • Les ambassadeurs du tramway, comme par exemple la rectrice de l’Université Laval et le producteur Robert Lepage, seront des clients fidèles du transport en commun une fois le tramway en service;
  • Le Groupe Dallaire n’a rien à voir avec le projet du tramway;
  • La firme Systra n’était pas en conflit d’intérêt lorsqu’elle a fait l’étude comparative entre un tramway et un métro;
  • Les caténaires du tramway vont embellir la ville;
  • La Ville de Québec ne fait pas la guerre à l’auto;
  • Le 3e lien centre-ville à centre-ville tel que proposé récemment par le gouvernement Legault n’a pas été déplacé de l’Est au centre pour se connecter au tramway;
  • La lettre ouverte du cousin de Pierre-Luc Lachance, conseiller municipal (Équipe Labeaume), et de 57 autres signataires qui a été publiée le 15 février 2020 dans le Journal de Québec, en appui au tramway, est une initiative tout à fait spontanée de ce groupe de citoyens…

16 février 2020 sur Facebook

Faciles à déboulonner!!


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.