Un député conservateur à Québec c’est bien, deux c’est mieux!!

Les valeurs de liberté et de responsabilité que nous défendons au Parti conservateur du Québec sont bafouées par nos élus à tous les paliers de gouvernement, et dans tous les domaines de notre vie.

Qu’on regarde la chose du côté des loisirs impliquant une arme à feu, des entrepreneurs et travailleurs autonomes, de la conciliation travail-famille, de la langue d’expression ou de tout autre enjeu, nous avons le choix entre quatre partis politiques qui proposent tous de prendre un peu plus de notre argent pour décider un peu plus à notre place de la façon dont il sera dépensé.
L’année 2017 aura apporté son lot de sujets dans l’actualité, dont certains auront permis de faire résonner nos valeurs profondes auprès de personnes qui ne connaissaient pas notre Parti.

Le 4 mars 2014, la veille du déclenchement de la dernière élection provinciale au Savini avec Adrien Pouliot. Il s’agissait pour nous deux d’une première campagne électorale!

Nous avons notamment appuyé un groupe de femmes qui se sont levées pour faire face au gouvernement contre le projet de loi 143 portant sur les services de garde en milieu familial. Avec notre soutien, ces femmes déterminées ont fait reculer le gouvernement, entre autres sur la question des ratios dans leur service de garde en milieu familial.

Faire reculer un gouvernement sur un projet de loi liberticide n’est pas une mince tâche. Les opposants au registre québécois des armes à feu en savent quelque chose. D’autant plus qu’en tant que Parti n’ayant pas encore d’élus à l’Assemblée nationale, nous n’avons pas accès à la tribune de la presse. Faire entendre notre voix dans les médias tient donc carrément de l’exploit. Qui plus est, nous n’avons pas le budget dont disposent les élus pour embaucher du personnel.

C’est pourquoi nous préparons nos troupes pour la prochaine élection générale qui se tiendra en octobre 2018 avec pour objectif principal de faire élire notre chef dans le comté de Chauveau. Avec un représentant élu à l’Assemblé nationale, la portée de notre travail pour protéger nos libertés sera décuplée.

…mais que diriez-vous d’envoyer un SECOND DÉPUTÉ conservateur à l’Assemblée nationale? Je désire être députée de Jean-Lesage et siéger aux côtés d’Adrien Pouliot pour le seconder dans son travail, et aussi pour donner une voix aux contribuables de Limoilou et d’une partie de Beauport qui se sentent ignorés par nos élus actuels.

Pour que j’y parvienne, j’aurai grand besoin de votre soutien. Il me faut des bénévoles, et de l’argent pour financer ma campagne.

Je vous invite donc personnellement à contribuer via le lien suivant :
http://www.particonservateurquebec.org/faire-un-don

Vous pouvez également devenir membre de notre Parti et avoir votre mot à dire lors de notre prochain conseil général:
http://www.particonservateurquebec.org/devenez-membre

Et pour ceux qui ont du temps à me donner, vous pouvez nous indiquer vos intentions via le lien suivant :
http://www.particonservateurquebec.org/benevoles

Peu importe vos compétences, vos centres d’intérêt ou la quantité de temps que vous avez à nous donner, je vous contacterai  afin de trouver avec vous des tâches qui vous conviendront, selon l’horaire qui vous conviendra, afin de m’aider dans l’atteinte tant de mes objectifs de campagnes que de ceux du parti et de son chef.

Je vous remercie de votre soutien et vous souhaite une bonne continuation de semaine de relâche! Merci, surtout, de passer le mot.

Carte du Directeur général des élections du Québec.

 

Laisser un commentaire