Vraiment féministe?

 

 

Tiens, tiens, un vieux tweet de septembre 2015 qui refait surface…

2016-01-23 20_06_56-feministe

Après les attentats de Paris en novembre dernier et ceux de Ouagadougou, on a pu voir comment le premier ministre du Canada a réagi. Son incapacité à pointer le véritable problème — islam radical, terroriste, menace directe aux droits des femmes — couplée à une visite prompte d’une mosquée de Peterborough récemment incendiée, mais dont les imams livrent des discours plus que douteux et incompatibles avec l’égalité homme-femme, me laisse perplexe. Sans parler de la composition de son cabinet basée non pas sur la compétence des membres du caucus libéral, mais bien sur des quotas de femmes. Non, je n’arrive pas à voir dans tout ça un homme qui soit véritablement féministe.

Vous voulez savoir ce que j’en pense, moi?

Un féministe embaucherait les femmes parce qu’elles sont compétentes, pas en se basant sur des quotas!

Un féministe ne tolèrerait pas un seul niqab en terre canadienne!

Un féministe enverrait l’artillerie lourde contre qui viole, tue et réduit les femmes à l’esclavage.

Un féministe n’engagerait pas un secrétaire parlementaire qui défend la charia, qui est anti-femmes.

Un féministe refuserait que sa femme prenne son nom.

Un féministe ne fréquenterait pas les mosquées dont l’imam prêche des horreurs sur les femmes.

Un féministe aurait maintenu en appel la cause de la femme qui voulait prêter son serment de citoyenneté le visage couvert.

Un féministe aurait fait voter des amendements pour interdire le vote à visage couvert en sol canadien.

Un féministe aurait dénoncé les viols de Cologne (lors de la nuit du Jour de l’an) à pleine sono et aurait promis des actions concrètes.

Un féministe refuserait que la GRC autorise ses policières musulmanes à porter le hijab.

Un féministe passerait dès aujourd’hui une loi pour interdire le niqab et la burqa en sol canadien.

…Sinon, bien ce n’est pas un féministe.

Laisser un commentaire