Photo: Le Journal de Québec

Photo: Le Journal de Québec

J’ai appris comme tout le monde, ce matin, le décès subit du chroniqueur J. Jacques Samson. Dans mon petit monde politique, il est un incontournable, et ses chroniques étaient pertinentes.

Vraiment triste! Après Jean Lapierre, ça en fait un autre que nous perdons cette année.

J’adresse donc à sa famille et à tous ceux qui l’ont côtoyé, mes sincères condoléances.

En hommage à sa carrière, je vous offre cette chronique assassine mais criante de vérité, qu’il a écrite le 15 février 2013: Les parasites de l’ASSÉ.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.