Parce qu’on est en 2016 et que les femmes ont maintenant accès à la quasi-totalité des corps d’emploi, je me permets, en tant que FEMME, de trouver cette remarque de Kathryne Lamontagne (Journal de Québec) dépassée.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.