Ce sont des prédictions d’une mère de famille préoccupée par les politiques publiques à tous les paliers (fédéral, provincial et municipal), je ne prétends pas être infaillible, bien au contraire!

Météo

Je ne suis pas une experte, alors je vous laisse la prédiction de Guy Rouillard, un ami à moi, faite aujourd’hui sur Facebook :

À Québec, l’hiver 2019 sera long, froid et neigeux. Le printemps sera tardif, frais et humide. L’été sera également anormalement frais et peu orageux.

Je préfère ne rien prédire, si ce n’est que non, nous n’avons pas connu #LeDernierHiver !!

Politique fédérale

  • La campagne électorale sera acrimonieuse à souhait, mais une lutte à deux partis, le Parti libéral de Justin Trudeau et le Parti conservateur d’Andrew Scheer.
  • À force de lire, d’entendre et de parler à beaucoup de gens qui font un décompte et qui ont hâte que Justin Trudeau lève les feutres, si au moins tout ce monde va voter le 21 octobre prochain, j’ose prédire une victoire du Parti conservateur du Canada, mais ce sera chaud, soit une majorité faible (175-180), soit minoritaire.
  • Le NPD passera à un cheveu de disparaître.
  • Le Bloc Québécois fera élire au maximum 5 députés.
  • Elizabeth May, du Parti vert, ne sera plus seule de son parti à la Chambre des communes.
  • L’inconnu, c’est l’impact du Parti populaire du Canada, nouveau parti de Maxime Bernier, sur le résultat des Conservateurs. À mon humble avis, ça ne changera rien du tout.
  • Maxime Bernier ne sera pas réélu en Beauce.

Photo: CBC

Politique provinciale

  • François Legault finira par changer d’idée sur l’oléoduc, mais pas de lui-même. En fait, il sera sous forte pression d’Ottawa et de la plupart des autres provinces canadiennes. Les partis d’opposition en un front commun ainsi que la majorité des influenceurs dans les médias vont se liguer contre M. Legault, mais en raison d’un appui populaire important, il ne changera pas d’idée.
  • Malheureusement pour tous ceux qui ont voté stratégique le 1er octobre 2018, la CAQ va repousser l’échéance du début des travaux du 3e lien après son premier mandat. L’appui populaire au projet ne bougera pas d’un iota quand même Québec Solidaire organiserait de grosses manifestations contre. Une question: Éric Caire démissionnera-t-il? Souvenons-nous de son siège qu’il a mis en jeu!!!
  • François Legault reculera sur la réforme du mode de scrutin, tout comme l’a fait René Lévesque il y a longtemps et Justin Trudeau en 2016. Pourquoi? À 39% du vote en octobre dernier, il a obtenu 74 sièges (la 75e élue par la suite lors de la partielle dans Roberval pour succéder à Philippe Couillard), soit la majorité absolue à l’Assemblée nationale. Sous un scrutin proportionnel, voici ce qui pourrait arriver si en 2022 la CAQ obtient toujours 39% du vote :
    • 49 sièges obtenus par la CAQ, gouvernement minoritaire
    • Obligation de faire une coalition avec un autre parti
    • Adrien Pouliot, que manifestement François Legault ne veut pas voir à l’Assemblée nationale comme en a fait foi la candidature de Sylvain Lévesque (un gros nom!) dans Chauveau, siègera avec un ou deux autres députés conservateurs de liste, non élus (je me demande d’ailleurs comment cette liste sera créée…)
    • Beaucoup de filibusters et de projets de loi bloqués
    • Gouvernement instable
    • Élections fréquentes
    • Il ne voudra pas ça, je vous le dis! Cela expliquerait peut-être pourquoi, en guise de prix de consolation, le PQ et QS, qui réclament la proportionnelle à cor et à cris, ont été reconnus comme groupes parlementaires
  • Le SIAF donnera beaucoup de fil à retordre au gouvernement Legault, faute d’un nombre significatif d’armes immatriculées après le délai du 29 janvier 2019

Politique municipale

  • Régis Labeaume n’aura pas le financement du fédéral pour son projet de tramway, ni au budget prévu en mars 2019, ni pendant la campagne électorale fédérale.
  • François Legault va de toute manière imposer ses conditions sur le projet, lesquelles vont porter le coup de grâce au projet. Sinon, ce sont des citoyens qui vont poursuivre la ville.
  • D’autres défections sont à prévoir au sein d’Équipe Labeaume en raison de frictions internes importantes dans son caucus. Surtout si le projet de tramway meurt au feuilleton!
  • Le maire de l’Ancienne-Lorette Émile Loranger démissionnera. Son successeur acceptera de siéger au conseil d’agglomération.
  • Pas de réconciliation entre les maires Labeaume et Lehouillier en 2019…

Autres

  • Le complexe Le Phare sera en construction. Les travaux avanceront plus vite que prévu.
  • Plusieurs fermetures du pont Pierre-Laporte, lesquelles causeront d’importants problèmes de circulation. Malgré tout, plusieurs influenceurs de Montréal continueront de juger le 3e lien inutile…
  • L’essence atteint la barre psychologique de 90 sous le litre au Québec. Et, comme d’habitude, le clergé vert réclamera une taxe « temporaire » pour profiter de ce rarissime répit pour les automobilistes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.