Maintenant que nous sommes en zone verte, que la distanciation physique a été abaissée à 1 mètre et que la vaccination progresse pour donner espoir d’un retour à la normale, voici mes coups de cœur de la pandémie. J’espère vous revenir plus tard avec mes coups de gueule…

Marwah Rizqy, députée de Saint-Laurent

Pour ceux qui se demandent ce que diantre! font les députés de l’opposition dans toute législature qui se respecte, suivez Mme Rizqy. Critique en matière d’éducation, elle n’a pas la langue dans sa poche, fouille bien ses dossiers et a apporté à l’Assemblée nationale du Québec un vent de fraîcheur. Au début de son mandat, je me demandais bien ce qu’elle faisait au Parti libéral du Québec. Aujourd’hui, elle y est à sa place et je lui souhaite de belles années en politique.

…ah oui, et elle se marie bientôt. Félicitations, et beaucoup de bonheur!

Marwah Rizqy (Photo: plq.org)

Damien Robitaille, l’homme-orchestre

Depuis le début de la pandémie, cet artiste s’est mis au piano, auquel il a ajouté quelques instruments additionnels, pour interpréter des chansons de divers artistes. Je suis conquise.

Première vidéo que j’aie visionnée de lui : What is Love, de Haddaway

Visitez sa page Facebook : https://www.facebook.com/DamienRobi 

Dominique Ducharme, entraîneur-chef «pu par intérim pantoute» des Canadiens de Montréal

Capture d’écran (TVA Sports) du point de presse matinal du 4 juillet 2021, après un entraînement des Canadiens.

Le 24 février dernier, lors de l’annonce du congédiement de Claude Julien, mes deux réactions étaient les suivantes :

« Eh bo boy, ils ne font pas les séries cette année encore »

Et aussi…

« Dominique qui?????? »

Incidemment, depuis le départ des Nordiques et de leur gardien vedette Patrick Roy en 1995, les Canadiens ont connu la plus longue période de vaches maigres de leur histoire. Pas d’avancées majeures en séries éliminatoires, une performance en dent de scie, plusieurs années à ne pas faire les séries du tout, pas vraiment de vedettes, beaucoup de changements d’entraîneur-chef, et parfois de DG, sans grand résultat… et tout ça en 26 ans, c’est long.

N’oublions pas qu’au moment où la Ligue nationale de hockey a stoppé ses activités en mars 2020 en raison de la pandémie, les Canadiens connaissaient une énième saison désastreuse et croupissaient dans le bas du classement de l’Est. Conséquemment, la participation de l’équipe aux séries éliminatoires dans la bulle en 2020 était due à une seconde chance donnée par la Ligue, qui voulait faire participer le maximum de formations alors que le calendrier avait été gelé, et qu’une telle ronde de qualification des équipes de bas de classement n’aurait pas eu lieu en temps normal. Et cet autre congédiement ne me disait rien de bon, vraiment. J’étais convaincue que ce pauvre Ducharme avait été jeté à l’eau sans gilet de sauvetage, je dirais même éjecté de l’avion sans avoir testé son parachute, bref garroché derrière le banc de l’équipe faute d’avoir pu trouver rapidement un remplaçant, et s’en allait tout droit à l’abattoir… mais non!!

En fait, cette année, j’ai senti qu’il s’est passé quelque chose. Changement radical même. Je ne voyais pas beaucoup de différence dans l’alignement, tout était dans l’attitude… alors bon, ça ne pouvait que venir du nouveau pilote. Que l’équipe se soit qualifiée in extremis démontre que le petit nouveau a dû travailler fort pour imposer son style, pour mettre l’équipe à sa main et la diriger comme il veut, mais une fois l’équipe qualifiée… ce fut l’apothéose!!

En effet, je ne donnais pas cher de la peau du CH contre les Maple Leafs de Toronto en 1re ronde. L’équipe a remonté un déficit de 3-1 pour monter en 2e ronde. WOW! Ensuite, balayage des Jets de Winnipeg. Le carré d’as! Et contre toute attente, alors que M. Ducharme était contraint de coacher à distance, victoire contre les Golden Knights de Las Vegas en prolongation pour accéder à la grande finale. Un parcours complètement fou et surtout inattendu… de lui le premier!!!

Montage de la citation amusante de D. Ducharme sur «sa bande de cinglés» par RDS. Image prise sur la page Facebook de RDS.

Mais comment a-t-il fait pour rallier tous les joueurs? Pour regagner le contrôle du vestiaire? Pour mener tous ses équipiers à lui obéir au doigt et à l’œil? Voire pour que les joueurs l’aiment vraiment, comme plusieurs l’ont rapporté dans les derniers jours, et soient prêts à se défoncer pour lui???? C’eût été impossible d’aller aussi loin autrement. C’eût été impossible d’opérer une rupture aussi spectaculaire avec 28 années de vaches maigres.

Évidemment, je suis très déçue que les Canadiens n’aient pas remporté la Coupe Stanley, mais le Lightning de Tampa Bay était trop fort et les joueurs étaient épuisés. Mais réalisent-ils la chance qu’ils ont eue de se rendre en finale? Il y a de quoi être fier.

En bref, quel beau travail de Ducharme quand on sait que sa promotion d’urgence comme entraîneur-chef des Canadiens s’est fait dans les conditions les plus difficiles qui soient, soit dans une saison écourtée avec un découpage atypique des divisions dans lequel l’équipe a dû évoluer dans 4 fuseaux horaires constamment. En cours de route, des matchs ont été reportés en fin de calendrier régulier à cause de la COVID-19 faisant en sorte que le dernier mois a été infernal. Bref, une saison COVID-19 du début à la fin. Et la cerise sur le sundae : en pleines séries éliminatoires, il a eu le malheur d’attraper cette saloperie de coronavirus en dépit de ses deux doses de vaccin reçues. La totale! Quarantaine de 14 jours qui lui ont semblé 3 mois, a-t-il dit, sans parler de symptômes qu’il a développés à la maison et traités aux antibiotiques (et non à l’hydroxychloroquine en passant, chers anti-vaccins!).

Il est évident que ses troupiers ont refusé que sa première saison comme pilote se termine bêtement dans son sous-sol, quel cauchemar juste d’y penser!!!! J’ai senti leur loyauté, pour ne pas dire leur amour véritable pour «Dominique» au 6e match au cours duquel ils ont réussi à éliminer les Golden Knights de Las Vegas au Centre Bell, un beau soir d’été à la Saint-Jean-Baptiste et sous la pleine lune, par un but en prolongation d’Arturi Lekkonen, ce qui lui a permis de revenir à temps pour le match 3 de la finale, malheureusement perdu comme les deux premiers…

À la lumière de son point de presse après la partie numéro 4 de la finale (la seule gagnée par l’équipe), j’ai pu voir ses tripes sur la table et connaître à quel point il était attaché à ses joueurs et en était fier, pour ne pas dire à quel point il voulait les voir gagner la précieuse Coupe lorsqu’il a dit ces deux phrases avec la voix plus hésitante:

  • « Il n’était pas question de laisser aller la Coupe dans les mains de Tampa tout court», en réponse à un journaliste qui lui a demandé si pour lui il était important de ne pas laisser le Lightning de Tampa Bay gagner la coupe Stanley sur la patinoire de son équipe.
  • «Il n’était pas question de perdre la série sur la punition à notre capitaine», parlant du surtemps débuté avec environ 3 minutes à écouler à la pénalité de Shea Weber, envoyé au banc pour bâton élevé en fin de 3e période.

Des mots qui touchent droit au cœur. Je n’ai jamais vu un entraîneur de hockey avoir autant son équipe à cœur. Plus même que son propre emploi…

Merci, Coach!! Et beaucoup d’années derrière le banc du CH!

(P.S.: voici un article du Journal de Québec qui explique qu’il est effectivement possible d’attraper la COVID-19 après avoir été vacciné. M. Ducharme a été extrêmement malchanceux!!!!!)

Shea Weber, capitaine des Canadiens

Le préféré de fiston, et on gagne à le connaître. Non seulement c’est un guerrier sur la glace, mais c’est un gentleman. Un Monsieur, comme dirait un vieil ami.

Pas étonnant qu’il ait le C cousu sur son gilet, et encore moins étonnant que le coach Dominique Ducharme se soit porté à sa défense après le match 4 de la série finale de la Coupe Stanley.

Tweet résumant en français la mêlée de presse de Shea Weber et de Carey Price, le 7 juillet 2021 après la défaite du CH en finale de la Coupe Stanley.

Capture d’écran (TVA Sports) de la même mêlée de presse.

Cathy, caricaturiste originaire des États-Unis

Twitter : @CathyGraphics2

Site Web : https://www.patreon.com/CathyGraphics/

Je l’ai découverte par un pur hasard en déroulant de façon frénétique mon fil Twitter lors d’un match de la finale de la Coupe Stanley. Plus précisément le match no 4 du 5 juillet 2021, remporté en prolongation par les Canadiens de Montréal. Leur entraîneur-chef était de retour depuis le match 3 d’une quarantaine de 14 jours due à la COVID-19 qu’il a eu le malheur d’attraper, et entre deux tweets sur le jeu j’ai vu cette caricature de Dominique Ducharme qui pose littéralement à la Clark Kent :

Dessin de Cathy créé au moment de l’annonce de la quarantaine de Dominique Ducharme, pour lui souhaiter un prompt rétablissement. Partagé par elle à de multiples reprises sur Twitter. (Utilisé avec sa permission.)

Cette caricature illustre comment les Canadiens de Montréal ont vécu une rupture totale avec leur passé récent peu glorieux, réussissant à tuer leur image d’équipe moyenne qui ne livre pas, de la même manière que Clark Kent réussit à tuer le Superman rendu méchant par de la kryptonite de synthèse offerte par un informaticien dans le 3e film de la série Superman interprété par le regretté Christopher Reeve, et déchire sa chemise pour faire réapparaître le superhéros de DC Comics. Ce changement s’étant opéré grâce au travail fantastique de M. Ducharme, j’adore ce clin d’œil à cette scène poignante du film.

Je me suis donc empressée de le partager en lui donnant le crédit, et on n’a pas cessé de se parler depuis.

Elle est d’abord dans la caricature politique, mais elle a ajouté le sport comme second domaine. Et puisque nous sommes toutes deux fans (nouvellement converties) du Canadien et électrisées par leur parcours complètement fou de l’après-saison, ce fut une joie de la connaître.

Vous pouvez vous abonner à ses œuvres ici : https://www.patreon.com/CathyGraphics/

Je l’ai fait.

Jean-François Gosselin, chef de l’opposition officielle à l’hôtel de ville de Québec

Un des rares élus municipaux à garder la tête froide durant ces temps difficiles, qui ait eu à cœur l’intérêt des entreprises sérieusement touchées par les vagues successives de COVID-19 et les mesures restrictives de la Santé publique, et qui n’ait pas bronché face à un maire sortant fatigué, baveux et imbu de lui-même.

Photo officielle de Jean-François Gosselin (source: quebec21.quebec)

Mention spéciale au projet VALSE de Québec 21, qui est une alternative très intéressante au tramway et qui permettra aux citoyens de faire un choix éclairé lors de la prochaine élection, au grand dam du maire sortant Régis Labeaume.

Gurdeep Pandhar, ambassadeur du banghra

C’est Damien Robitaille, incidemment, qui m’a permis de découvrir ce professeur de banghra, danse traditionnelle du Penjab (désolée si je l’épelle mal).

Comme M. Robitaille, il a fait sa marque durant la pandémie. En effet, il a fait le tour du Canada et enregistré plusieurs vidéos de lui en train de danser, dans le but de soulager notre anxiété face à la COVID-19 et de répandre la joie. Leur rencontre fut d’ailleurs épique!

Merci d’avoir dansé pour encourager les Canadiens avant leur ultime match contre le Lightning en finale de la Coupe Stanley et d’être venu faire une saucette à Québec.

D’autres articles résumant sa visite :

https://www.lapresse.ca/actualites/2021-07-10/le-phenomene-web-gurdeep-pandher-se-dehanche-au-quebec.php

https://www.24heures.ca/2021/07/10/gurdeep-pandher-au-quebec-ambassadeur-du-banghra-et-de-beaucoup-plus

Voici sa vidéo virale du 7 juillet 2021 qui a conquis les fans des Canadiens – Go Habs Go!

Et une vidéo produite le 9 juillet 2021 lors de son passage à Québec

Merci beaucoup de m’avoir apporté une double dose de bonheur, et d’avoir fait une saucette à Québec!

Dr. François Marquis, chef de service aux soins intensifs à l’hôpital Maisonneuve-Rosemont

…et également vedette de l’émission De garde 24/7. Malgré son emploi du temps très chargé, il a su nous tenir informés des derniers développements de la pandémie de COVID-19 depuis le début, se permettant au besoin de réfuter les fausses informations qui circulent encore aujourd’hui.

Merci beaucoup pour votre disponibilité et votre travail!

Image officielle de l’émission De garde 24/7 (Télé-Québec)

Photo de l’émission De garde 24/7 (lien : https://www.telequebec.tv/de-garde-247 )

Martin Maguire, descripteur des matches des Canadiens sur le réseau Cogeco

Martin McGuire (photo: 98,5 FM)

De ceux qui décrivent les parties de l’équipe, M. Maguire s’est imposé comme le meilleur avec le temps. Il a fait un excellent travail cette année. La qualité de son travail a fait en sorte qu’à quelques reprises je me suis permis d’écouter les parties éliminatoires des Canadiens en faisant des tours impromptus de voiture en fin de soirée.

…et oui, malgré ses commentaires captés sur le vif à la radio lors des séries tenues en 2020 dans la fameuse bulle.

Il bat à plate couture ses homologues de TVA Sports et de RDS. Chapeau!

Et pour terminer, mon mari et mon fils

Merci à vous deux d’avoir partagé ma vie, mon toit, mes afflictions, mes joies et peines dans l’épreuve. Ce ne fut pas facile, heureusement que vous étiez là. Nous allons bientôt revenir à la normale,


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.